Dans l'usine de Batilly, Renault - SOVAB accusé de ne pas appliquer les mesures de sécurité

Blog NPA auto-critique

Le blog NPA auto-critique est animé par les militantEs du NPA de la branche automobile.

Renault est mis en accusation  dans les différentes usines fabriquant de véhicules utilitaires. Après l’usine de Sandouville qui fabrique les Kangoo, c’est au tour de l’usine de Batilly qui fabrique les « Master » . Dépendant d’une filiale de Renault, la SOVAB, elle emploie 2.100 salariés plus environ 500 intérimaires.

Et ce n’est pas un seul syndicat mais toute l’intersyndicale de l’usine, CGT, FO, SUD, CFDT et CFTC, qui dénonce la mise en œuvre des mesures sanitaires depuis la reprise le 7 mai

La CGT va engager « une procédure en référé pour non-reaspect des instances du Comité social et économique (CSE) et de l’exercice du droit syndical ».

Le délégué FO a déclaré à la presse : les chassés croisés entre les équipes posent problèmes, les horaires n’ont pas été aménagés. C’est complexe de travailler avec un masque et avec des hautes cadences sans compter la chaleur. On demande des pauses plus régulières pour que les gens puissent s’oxygéner, boire et se désinfecter ».

Et le délégué SUD : « J’ai demandé à réunir la commission sanitaire pour voir les mesures mises en place. Cela a été un non catégorique . Mais on a d’autres moyens en notre possession et malheureusement, ils nous obligent à les utiliser ».

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.