Contre la réouverture de l’usine Bosch près de Rodez

Fermée depuis le 17 mars à cause de l’épidémie de coronavirus, l’usine Bosch près de Rodez devait rouvrir le 25 mars. La date a été repoussée au 30 mars devant la protestation unanime des syndicats qui ne l’acceptent pas non plus cette nouvelle date.

La direction justifie sa volonté de rouvrir l’usine par un « besoin client en buses pour la Chine, injecteurs pour Renault, et bougies pour Volvo ». Merci Renault qui non seulement impose à plusieurs centaines de salariés de venir travailler et voudrait étendre cette obligation aux fournisseurs !

Cette décision continue d’être contestée par l’ensemble des organisations syndicales qui refusent de la valider dans quelconque instance et attendent La direction assumera seule cette décision, affirme le syndicat CGT Bosch.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.