Aux Landy, les cheminotEs sont mobiliséEs contre la concurrence

Plusieurs centaines de cheminotEs, principalement de Sud Rail, se sont rassembléEs ce matin à l’Atelier SNCF du Landy pour protester contre l’arrivée de trains de la concurrence dans cet atelier. Ils ont ensuite été faire un tour dans les locaux de la Direction de l’entreprise pour se faire entendre par celle-ci.

‪En effet, à partir du 7 octobre, et durant deux semaines, le constructeur Bombardier va faire tester et homologuer une rame TGV zefiro, pour le compte d’un opérateur privé, futur concurrent de la SNCF au technicentre du Landy.

‪C’est une étape parmi d’autres pour les concurrents, leur permettant d’être habilités à circuler sur les lignes ferroviaires en France. Et une étape de trop vers le démantèlement de l’entreprise et la dégradation de nos conditions de travail. La direction de la SNCF n’hésite pas à brandir « la menace de la concurrence » à tout bout de champ pour justifier ses attaques antisociales… mais s’apprête à en recevoir les trains dans ses ateliers. C’est un jeu de dupes et la principale concurrence de la SNCF, c’est la SNCF elle-même qui l’organise !

‪Par ce rassemblement, les cheminotEs ont démontré qu’ils/elles n’étaient pas prêtEs de se laisser faire et rappelé que les prochaines semaines ils feront tout pour préparer la grève illimitée à partir du 5 décembre . 

Correspondant

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.