Assez de répression contre les postières et postiers du 92 ! Premier round remporté face à l’huissier !

Ce lundi 30 septembre, Gaël Quirante, secrétaire départemental du Sud Activités postales 92 était convoqué pour une audition auprès d’un juge d’instruction. Pourquoi?? Parce qu’un huissier de justice, présent pendant 15 mois sur la grève des postières et postiers du 92, attaque Gaël pour diffamation publique sur une des nombreuses vidéos ayant circulé pendant cette longue grève.

Nous la mettons d’ailleurs en lien.

Cela n'a rien d'anecdotique car la convocation devant un juge d'instruction pouvait aller jusqu'à la mise en examen.

Mais aussi, c'est une nouvelle fois celles et ceux qui se battent pour leurs droits qui se retrouvent à faire la tournée des commissariats et autres tribunaux !

Au final, le juge n'a pas pas suivi la plainte. Celle-ci serait mal fondée en fait et en droit. Gaël aura donc le statut de témoin assisté.Cela sera alors transféré au Parquet afin de clore le dossier et on l'espère sur un non lieu.

Pour autant, la séquence judiciaire n'est pas finie puisque Gaël passera en procès en Correctionnel le mercredi 18 décembre 2019 à Nanterre puisque trois cadres l'accusent d'avoir volé un portable avec violence. Aucune ITT n'a été déposée mais en revanche, Gaël risque bien 5 ans de prison et 75 000 euros d'amende.

Le NPA sera présent ce jour-là. En ces temps de répression extrême, la solidarité de classe est un élément fondamental, notre solidarité est indispensable, montrons-leur qu'ils ne nous font pas peur, soyons massivement présentes et présents ce jour-là pour en faire un rassemblement d'ampleur !

Correspondante

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.