Arrêt immédiat des activités de production dans l’industrie automobile !

Blog NPA auto-critique

Le blog NPA auto-critique est animé par les militantEs du NPA de la branche automobile.

En Italie, toutes les activités de production non « strictement nécessaires » sont arrêtées depuis le samedi soir 22 mars 2020. « La décision adoptée par le gouvernement est de fermer à travers le territoire toute activité productive qui n'est pas strictement nécessaire, cruciale, indispensable pour garantir les biens et les services », a déclaré le gouvernement itaien.

L’Italie est le pays où l’épidémie de coronavirus a causé le nombre de morts recensés le plus élevé du monde et il est reconnu que l’épidémie s’y propage avec quelques jours d’avance par rapport à la France.

Alors que des mesures de confinement plus sévères sont annoncées en France, que la population est appelée à rester chez elle, les salariés de nombreuses usines sont appelés à sortir de chez eux pour aller travailler. « À PSA Vesoul, la direction a maintenu 50 % de l’activité qui consiste à livrer des pièces détachées et à faire du stock pour les usines terminales. Ce sont 1 500 salariés qui risquent leur peau tous les jours, qui prennent le risque d’être contaminés et de ramener le virus dans leur famille. Il y a déjà huit cas avérés, certains sont déjà hospitalisés. Une catastrophe sanitaire se joue à PSA Vesoul » dénonce le syndicat CGT PSA. Le même confinement à géométrie variable s’observe chez Renault, comme à Lardy. Et dans tout le secteur automobile des équipes sont dès maintenant mobilisées pour une reprise des activités à la fin du mois de mars.

L’absence scandaleuse de tests aboutit à réunir dans le même atelier ou service porteurs et non porteurs de virus. Patrons et hauts cadres commandent depuis leurs domiciles luxueux grâce au télétravail et des liaisons numériques les plus performantes. Ils voudraient nous imoser de produire malgré les absences pour maladie ou hospitalisation, et les décès qui commencent à être observés.

Les établissements automobiles, constructeurs, équipementiers et sous-traitants, ne fabriquent pas des biens essentiels. En appelant à leur fermeture jusqu'au moment où les conditions sanitaires dûment reconnues permettront leur réouverture, nous, les salariés défendons notre vie, et au delà, la vie de toute la population. Ce sont nous les défenseurs du bien commun ! Nos vie avant leurs profits !

 

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.