Air France : Non c’est non !

Malgré une intense propagande, tout l’encadrement mobilisé pour faire peur aux salariés, ainsi que les deux syndicats d’accompagnement CGC et CFDT, la réponse des salariés d’Air France est nette. A plus de 55% ils ont dit non. Avec une participation de 80%.

Non au plan de la direction qui proposait un accord de 2% pour 2018 et 1,6% chaque année jusqu’à 2021, soumis à de bons résultats financiers et avec engagement de ne pas faire grève… aucun rattrapage des 6 années de blocage des salaires.

Du coup la crise augmente du côté des patrons qui n’ont rien vu venir et demontre qu’ils sont coupés des réalités, avec leurs experts technocrates et leurs valets syndicaux. Soutenus par le Premier ministre qui avait appelé au oui. Janaillac s’en va, on pense même que lui aussi devrait rendre l’argent ( 1 million d’euros pour une Direction piteuse….)

Une victoire qui fait du bien à toutes et tous, et qui démontre qu’il y a une vague de fond de contestation des politiques ultralibérale en cours. Les grèves des 7 et 8 mai sont maintenues. L’intersyndicale réclame la tenue de négociations urgentes pour nos 6% de salaire, sans condition !

Joël Le Jeannic

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.