Grands projets inutiles : les 4 et 5 octobre, une marche contre Europacity

Europacity : c’est le nom d’un mégacentre commercial et de loisir que les groupes Auchan et Wanda (groupe chinois) veulent implanter à Gonesse, dans le Val-d’Oise, sur 300 hectares de terres agricoles (le « Triangle de Gonesse ») considérées comme parmi les plus fertiles d’Europe.

Avec Europacity, on parle de trois milliards d’euros d’investissements pour un projet délirant (bureaux, boutiques, piste de ski couverte, parc aquatique, hôtels de luxe...) soutenu par la mairie socialiste et le gouvernement.


« Il est encore possible d’empêcher ce projet aberrant »
Le collectif pour le Triangle de Gonesse (CPTG) s’oppose à cette aberration en organisant des rassemblements, des débats, en soutenant un projet alternatif agro-écologique (CARMA), mais aussi en saisissant les tribunaux.
Prochaine initiative le vendredi 4 et le samedi 5 octobre, avec une « marche citoyenne de Gonesse à Matignon pour sauver les terres fertiles de Gonesse ». On peut lire dans l’appel : « Alors que le Plan local d’urbanisme de Gonesse a été annulé et que la contestation s’amplifie contre ce projet destructeur du climat et de la biodiversité, la Société du Grand Paris persiste à annoncer le début du chantier de la gare pour le mois de novembre 2019. C’est donc une tentative de passage en force, qui vise à rendre inéluctable l’urbanisation des terres de Gonesse.
Citoyens et citoyennes engagées pour la défense du climat, contribuables indignéEs par ce détournement d’argent public : il est encore possible d’empêcher ce projet aberrant. Les 4 et 5 octobre, soyons nombreux.ses à exiger de l’État l’abandon d’EuropaCity et de sa gare et l’ouverture d’une concertation sur l’avenir des dernières terres agricoles à proximité de Paris. »
Le NPA sera de la partie.

Correspondant

Renseignements sur http://nonaeuropacity.com/

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.