Conférence écosocialiste pour la justice climatique du 26 au 28 juin

Il y a plusieurs mois, nos camarades de solidaritéS et du MPS de Suisse ont proposé de tenir une conférence écosocialiste pour la justice climatique du 26 au 28 juin 2020 à Bâle. Le Covid-19 est passé par là, obligeant à modifier à la fois la forme – désormais en ligne – et le contenu pour prendre en compte l’épidémie, ses causes et ses effets.

Le constat est on ne peut plus clair : « La crise des soins de santé, la crise économique et la crise climatique sont liées et conséquences du système de production et de consommation du capitalisme ! Sans résistance populaire, les réponses autoritaires et néolibérales à la crise sont inévitables. » Mais la situation est également riche de possibilités : « Les mois suivants sont cruciaux ! L’arrêt de nombreuses parties de l’économie est pour nous l’occasion de développer des demandes de reconversion industrielle et un changement radical de production et de consommation. » Comme l’indique, là encore, l’appel pour la rencontre : « Dans cette situation, il est crucial que les militantEs du monde entier se connectent, échangent des idées et discutent d’initiatives stratégiques communes. »

Conférences publiques et ateliers de travail

De nombreux groupes – Socialist Resistance (GB), Fondation Rosa Luxemburg (Allemagne), Auf Bruch (Autriche) le réseau Global Ecosocialist Network – et militantEs – du Brésil, d’Écosse,  d’Italie, du Portugal, de France… – ont répondu à l’invitation.

Le but est de rassembler individus et organisations écosocialistes afin de réfléchir ensemble à des revendications et stratégies communes pour une transition écosocialiste. L’initiative se déroulera sur trois jours, avec des conférences publiques le vendredi 26 juin à 19 heures sur l’analyse des crises sanitaire, écologique, économique d’un point de vue écosocialiste et le dimanche sur la stratégie pour la justice climatique. La journée du samedi sera consacrée au travail en deux fois quatre ateliers puis à leur mise en commun. Le programme détaillé est consultable sur le site : https://eco-soc.net/programme-2/.

La programmation des ateliers reflète la volonté de travailler à des revendications concrètes sur les nécessaires reconversions industrielles, l’agriculture, la santé, les transports et aussi d’avoir une approche écosocialiste globale, c’est-à-dire syndicale, féministe, antiraciste et internationaliste.

Cette conférence n’est pas celle qui était prévue à l’origine. Les contacts directs, les échanges « off », les rencontres et discussions informelles, la convivialité… nous feront défaut et sont remises à une rencontre ultérieure. Même dans ces conditions, cette rencontre est une initiative utile et bienvenue, tant il est indispensable de construire les lieux et outils d’une réflexion pour l’action à l’échelle internationale. Alors que les gouvernements, en volant au secours des secteurs industriels nuisibles comme l’industrie automobile, l’aviation et l’industrie fossile en général, nous éloignent toujours plus de l’objectif de limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C, nous voulons lutter pour une transition écosocialiste urgente pour produire moins, partager avec justice, décider ensemble !

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.