Dernière blague belge : Bernard Arnault demande sa naturalisation en Belgique !

Simulant la comédie des riches harcelés par la gauche au pouvoir, la plus grosse fortune capitaliste française décide de s’expatrier. Qu’il parte s’il le souhaite, mais ses richesses colossales lui appartiennent-elles vraiment ? Les richesses sont crées par celles et ceux qui vendent leur force de travail manuelle ou intellectuelle. C’est vrai de tous les groupes industriels. Si Bernard Arnault prétend préserver ses profits en s’expatriant en Belgique la sanction devrait être la confiscation de sa fortune, l’expropriation de ses sociétés. Qu’il parte s’il le veut mais l’argent doit rester !

Bordeaux, le 8 septembre 2012

Philippe Poutou

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.