Visites virtuelles : Rahan est mort ! La grotte Chauvet : aux origines de l’art

Visite virtuelle de la grotte Chauvet : https://archeologie.culture.fr/chauvet/fr/visite-virtuelle.

Les institutions culturelles sont fermées mais la culture reste accessible sur internet. En restant sobre car ce support est, avec les vols aériens, l’un des plus gros consommateurs et pollueurs de la planète. Les albums papier de Rahan sont, quant à eux, dans toutes les bonnes bibliothèques des plus de 50 ans. Pour les moins âgés, fouillez chez vos parents !

La grotte Chauvet

Autant commencer là où, peut-être, l’art a commencé. Il faut en effet remonter 36 000 ans en arrière, quand l’homme disputait aux ours les grottes. Cette époque a sans doute vu la création de la première galerie d’art : la grotte Chauvet en Ardèche. Restons humble et prudent, Picasso avait dit la même chose mais en parlant de Lascaux en Dordogne, qui n’a tout au plus que 18 000 ans.

La grotte Chauvet est située dans un plateau calcaire traversé par les méandres de l’Ardèche et couvre une zone d’environ 8 500 mètres carrés. Elle recèle les plus anciennes représentations picturales connues à ce jour, que la datation au radiocarbone fait remonter à la période de l’Aurignacien.

La grotte contient plus de 1 000 peintures, aux motifs anthro­pomorphes ou animaliers. Les dessins et peintures témoignent d’une large gamme de techniques, notamment la maîtrise de l’estompe, la combinaison peinture-gravure, la précision anatomique, la représentation tridimensionnelle des volumes et du mouvement. Ce mouvement que tous les artistes modernes, du 19e siècle à aujourd’hui, ont cherché à trouver ou reproduire.

Rahan est mort !

Les écoles d’art cherchent toujours à enseigner ce fameux mouvement. Aujourd’hui un dessinateur de BD fera ses premières gammes sur des chevaux au galop. Nos anciens prenaient plus de risques car ils représentaient des espèces dangereuses, difficiles à observer pour les hommes de l’époque (mammouths, ours, lions des cavernes, rhinocéros, bisons, aurochs).

Le dessinateur André Chéret était un familier de tous ces animaux et il les représentait parfois plus terribles que dans la réalité. Il est mort le 5 mars dernier à l’âge de 82 ans. Il était, avec le scénariste Roger Lecuret (décédé en 1999), le « père » de Rahan.
André Chéret a éduqué à l’humanisme et à la solidarité toute une génération de jeunes lecteurs de Pif Gadget dans les années 1970 et 1980, à travers une préhistoire, il faut bien le dire, revue et corrigée. Mais les dessins d’André Chéret avaient le sens du mouvement. Il était bien un digne descendant des humains de Chauvet.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.