À Rennes, LycéenNEs, parents d'élèves, enseignantEs, touTEs ensemble pour Giorgi et Alex !

-A +A
Antiracisme
actualité

Le ton monte du côté du lycée Jean Macé et la mobilisation des lycéenNEs prend corps. Face à la volonté préfectorale d'expulser une famille géorgienne – Alex, 5 ans, né en France, scolarisé à l'école Jules Ferry, Giorgi, 15 ans, lycéen de Jean Macé – une première manifestation a réuni 200 personnes le mercredi 15, une délégation étant reçue par le secrétaire général... Aussi, c'est comme une grosse baffe dans la figure que les jeunes – et les moins jeunes – ont ressenti l'intervention de la Police de l'Air et des Frontières le lendemain matin à 6h pour embarquer la famille… Heureusement, la famille avait pris ses précautions et la police est repartie bredouille. 

La manœuvre a provoqué une grosse colère des lycéenNEs qui sont ressortiEs dès le vendredi pour manifester devant la mairie de Rennes. Et ce lundi, nouveau rassemblement et manif vers la préfecture, avec deux à trois fois plus de monde (500 !). Nouvelle audience à la préfecture, nouvelle occasion pour les jeunes d'entendre le discours stupéfiant du secrétaire général de la pref assurant que tout se ferait « avec humanité », mais que Giorgi et sa famille seraient expulsés…

Mardi, les enseignant.e.s du lycée ont programmé un débrayage, mercredi, les lycéenNEs une nouvelle manifestation. Le rapport de force se construit, les associations de soutien aux sans papiers sont sur la brèche, et tout le monde est bien décidé à faire front. « On ne lachera rien » étant la dernière phrase prononcée au mégaphone avant la disperdion ce midi…

Rennes, le 20 novembre. Correspondant   

___________

[EDIT, 21 novembre] 

Dès le lendemain matin, face à la mobilisation lycéenne, la préfecture recule et annonce que l'expulsion est suspendue jusqu'à la fin de l'année scolaire !

C'est une première victoire. Il faudra cependant maintenir la pression.

Cette victoire est la preuve que la mobilisation paie, que la jeunesse et le monde du travail peuvent faire reculer le pouvoir et les patrons. Servons nous de ce type de point d'appui pour construire la nécessaire riposte d'ensemble contre Macron et son monde !

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.