Le 11 Novembre 1918, l’armistice était signé à Rethondes, mettant officiellement un terme à la Première Guerre mondiale. 100 ans plus tard, les commémorations vont bon train, avec notamment un Emmanuel Macron qui se met en scène au cours d’une « itinérance mémorielle », et la perspective d’un grand raout le 11 Novembre. Nous avons décidé, pour notre part, de revenir sur la fin de la Première Guerre mondiale en insistant sur certains aspects de cette grande boucherie capitaliste qui ne seront probablement pas mis en avant dans les commémorations officielles.

Depuis plusieurs semaines, amplifiés la toute dernière, des appels se sont multipliés sur les réseaux sociaux pour bloquer routes et ronds-points le 17 novembre prochain. Contre l’augmentation vertigineuse du prix du diesel, de 23 % en un an et de 5 % en un mois, sans compter celle du prix de l’essence, de 15 % pour cette année. Qu’en penser ?

Dans les classes populaires, dont des millions de salariéEs qui ont besoin de leur voiture pour aller au travail, ou ont besoin de fuel pour chauffer leur logement, ces appels ont trouvé une grande résonance. Selon un sondage largement relayé par les médias, 80 % de la population partagerait l’indignation. Et la colère...

Blanquer, le ministre, et Macron pensent que rien ne peut les arrêter dans leur entreprise de transformation de l’éducation. Ils rêvent d’une économie de marché de l’éducation et d’une école au...
Nous étions 450 environ dans les rues de Bordeaux pour notre dernière manifestation, jeudi 25 octobre, contre la fermeture de l’usine et pour la défense des emplois, partout dans la région. C’est...
Il aura fallu qu’un journaliste saoudien, Jamal Khashoggi, soit victime d’un sordide assassinat dans le consulat de son propre pays à Istanbul pour qu’enfin les les médias s’intéressent à la guerre...
Après sept mois de grève, malgré la répression, le combat continue.Mercredi 31 octobre, les postierEs grévistes du 92 se sont retrouvés à la Cour d’appel de Versailles pour soutenir Gaël...