Retraites : le MEDEF au commandement, le gouvernement au garde à vous!

-A +A
Social (autres)
actualité

Dans les négociations en cours sur les retraites complémentaire le MEDEF demande la désindexation du niveau des pensions de l'inflation officielle. Elles pourraient être ainsi revalorisées à un niveau inférieur de 1% de celle-ci. 

Sans la moindre gêne le gouvernement fait aussitôt monter au créneau Jérôme Cahuzac, le ministre du budget. Il indique en substance que cela pourrait également s'appliquer au régime de retraite de la Sécurité sociale. Sa tâche est, hélas, facilitée par certains syndicats prêts à tous les reniements en acceptant cette mesure dans les négociations à l'AGIRC-ARRCO. 

Dans une semaine, le 23 janvier, le Conseil d'Orientation des Retraites rendra public un rapport sur l'état des lieux du système français. Nul doute, qu’il nous servira un grand classique dans le genre: « c'est la catastrophe, il faut prendre des mesures... » 

Et bien non, la baisse des pensions, une nouvelle perte du pouvoir d'achat des retraités, ne sont pas inéluctables : les cadeaux au patronat doivent cesser, il faut consacrer aux retraites une plus grande part des richesses produites.

Le gouvernement et le patronat engagent la bataille dès maintenant : le NPA appelle à préparer la riposte dans l'unité, sans attendre, ni tergiverser.

Montreuil, le 16 janvier 2013