Économie

Selon un rapport qui vient d’être publié, le 1 % de familles les plus riches possèdent autant que le reste, c’est-à-dire 99 % de la population mondiale. Et leur part va encore augmenter dans les années à venir.
Les députés ont commencé à discuter le 6 juin du projet de loi « Sapin 2 » sur la transparence économique. Il est présenté comme un retour aux fondamentaux censé fédérer toute la gauche...
Le Medef a tenté de donner le change au sujet du salaire exorbitant de Carlos Ghosn au sujet duquel son haut comité de gouvernement d’entreprise (HCGE) s’est fendu d’une lettre.
L’ubérisation est en marche et rien ne l’arrêtera, à en croire les nouveaux utopistes (bien payés) du libéralisme. La preuve, aux Etats-Unis, le salariat serait en plein recul, la majeure partie des créations d’emplois se ferait en « free lance », grâce aux nouvelles technologies.
Quoi de commun entre Couchsurfing, BlaBlaCar, LeBonCoin, et des mastodontes de la « nouvelle économie numérique » comme Uber et Airbnb ?
« Ça va mieux » : telle est désormais la ritournelle de Hollande à propos de la situation économique. La formule est apparue à la mi-avril et, depuis, revient en boucle. Alors, qu’est-ce qui va mieux et pour qui ?
Puisque les publicitaires se prennent souvent de nos jours pour les prophètes des temps à venir, laissons d’emblée la parole à l’un d’entre eux, Maurice Lévy, le patron de Publicis.
Uber une merveilleuse aventure technologique ? En fait, l’usage d’applications mobiles de mise en contact d’utilisateurs avec des conducteurs serait compatible avec d’autres formes d’organisation du transport des personnes.
Le débat fait rage au sein des économistes standard : le capitalisme est-il condamné à la stagnation économique ou peut-il rebondir grâce à une nouvelle vague d’innovations ? 

Pages

S'abonner à Économie